Mue

PARTIE 1

1.

"Mue sursauta. Une main s'était posée brusquement sur son épaule. La jeune fille inspira profondément, porta sa main sur son couteau , et se retourna.
-Arrête.
Mue stopa immédiatement son geste. Celui qui avait parlé était en réalité ... Samuel, son frère. Elle plongea ses yeux verts dans ceux de son frère.
-Tu es là toi, lança-t-elle sèchement.
Samuel soupira et attrapa le couteau de sa soeur. Il leva la tête. D'après lui, sa soeur avait beaucoup plus de chances de survivre que lui. Il n'osait pas tuer.
-Tue moi, ordonnat-il.
Mue secoua ses cheveux roux et se gratta la joue gauche.
-Tu es fou, murmura-t-elle. Pourquoi ferais-je ça ?
-As-tu oublié ou on est ?
La jeune fille avala péniblement sa salive.
-Aux Hunger Games. soupira-t-elle. Je sais.
Samuel se renfrogna. Il savait que quand sa soeur le regardait avec cet air, c'est qu'elle ne céderait pas. Il se mordit la lèvre inférieur et brandit son couteau. Il le lança sur sa soeur.
Mue n'eut pas le temps de réagir, le vide se fut dans sa tête. Elle vut un objet foncer sur elle. Un couteau. Elle se baissa, pivota et planta son couteau dans la jambe de son "adversaire".
Samuel ne put retenir un gémissement de douleur.
-Pourquoi n'as-tu donc pas frappé au coeur ? s'étouffa-t-il.
Mue leva brusqement la tête et poussa un cri. Elle venait de blesser son frère.
-Samuel ! hurlat-elle.
Elle abandonna ses armes et se dépecha de soutenir son frère qui s'écroula sur le sol.
-Pourquoi ? gémit-elle.
-Si... haleta Samuel. Si tu avais visé le coeur... Je serais mort.
Mue serra les dents et inspira profondément. Elle sortit des bandages de son sac et pansa tant bien que mal la blessure de son frère. "

2.

"Un coup de canon retentit. Mue tressaillit. Il ne restait que 13 personnes encore en jeu. Elle secoua sa chevelure rousse et finit de vider la carcasse de son lapin sauvage. Elle scruta les horizons, et ne voyant personne, entreprit de faire un feu. La main de son frère l'arrêta.
-On va se faire repérer, murmura-t-il faiblement.
-Tu crois que j'ai peur des autres ? répliqua séchement la jeune fille.
Samuel se redressa à grande peine et plongea son regard dans celui de sa soeur. Il soupira.
-Ne mets pas ta vie en jeu, Mue.
La jeune fille releva une mèche de cheveux qui lui tombait dans les yeux et éteigna le début de fumée qui s'élevait dans l'air humide de la forêt.
-on mange comment alors ? s'impatienta-t-elle.
-J'ai des biscuits dans mon sac.
Samuel attrapa son sac vert et entreprit d'y fouiller. une douleur dans la jambe l'arrêta. Il étouffa un gémissement.
-ça va ? s'inquiéta sa soeur.
Le garçon hocha faiblement de la tête et inspira profondément. Il se recoucha et regarda distraiteemnt sa soeur ouvrir le paquet de biscuit. Il avait soif, mais surtout il avait mal.
-tiens, dis douement Mue en lui tendant un biscuit. Mange.
Le garçon voulut lever son bras mais il avait l'impression qu'il pesait des tonnes. Ses yeux se fermèrent. Il n'arrivait plus à respirer. Il ne lutta pas."


3.

"-Samuel.
Dans la nuit, ce chuchotement résonna dans toute la forêt. Mue tressaillit. Ainsi, la nuit venue, chaque parole pronnoncée était repercutée afin que tout le monde entende. Aussitôt, elle entendit "chut taisez vous", puis plus rien. Elle soupira et se coucha auprè de son frère inconscient. Elle savait qu'il était vivant, mais pourquoi ne se réveillait-il pas ? En voulant se lever, elle se coupa légerement le doigt sur la fermeture de son sac. Le sang qui perla était noir. Elle se prit la tête entre les mains. Elle avait une affreuse migraine. Aussitôt, elle ne put s'empêcher de pousser un cri strident. Elle venait de comprendre. L'air de l'arène était en réalité chargé de bactéries, ainsi, une simple coupure supportait des risques d'infections élevés. La jeune fille s'agenouilla et souleva précaucieusement le pantalon de son frère. Ce qu'elle vut la fit déglutir. La jambe était barbouillée de sang noir, de pus séché et de cloques rouges. La chair se décomposait, et la peau avait complétement disparue. Elle palpa le front de son frère. Il était brulant. Elle se leva et, consciente du danger, se mit à parler.
-Weel, lança-t-elle dans le vide. En tant que mentor, aurais-tu l'obligeance de nous envoyer un médicament ?
Elle se mordit aussitôt la lèvre inférieur. Ce qu'elle venait de dire revelait à tout le monde son frère était blessé. Elle se recoucha auprès de son frère, et la chaleur de celui-ci servit à la réchauffer. Elle s'amusa à passer sa main dans les cheveux de Samuel, sur son torse, entre ses doigts. En attendant desespérement un médicament, avant que les carrières ne viennent. "


4.

"Mue refit le bandage de son frère. Yoann était partit chasser.
-Tu crois qu'on doit lui faire confiance ? demanda-t-elle.
-Il m'a l'air de quelqu'un de bien, et quand j'ai un pressentiment, tu sais bien que je me trompe rarement.
La jeune fille hocha la tête et finit son laborieux travail. Elle se leva ensuite et fixa l'horizon. Elle avait entendut un bruit mais n'osa pas le dire à son frère.
-Attends je reviens, murmura-t-elle.
Elle s'éloigna, et quelques mètres plus tard, s'arrêta.
-Alors ? lança-t-elle.
3 garçons et une fille descendirent d'un arbre. Des carrières. Mue frissona et inspira profondément. Elle sorit sa dague d'un geste souple et se mit en garde. Un des garçons, solidemnt bâtit, fonça sur elle maladroitement, une épée à la main. Mue pivota et enfonça sa dague dans le ventre de l'adversaire. Le sang lui gicla au visage. Elle serra les dents et retira son arme. Elle esquiva à temps une flèche lancée par la fille tandis que le garçon du district 2 s'écroulait. Mue lança un couteau en direction de la fille, mais un garçon d'à peu prés 16 ans, du district 1, s'interposa et le couteau rebondit sur la lame de l'épée. Mue se baissa à temps pour éviter un coup du 3eme garçon, surement du district 1 également, et sortit 2 couteaux d'un même mouvement. Elle pivota sur la gauche et grimpa agilement sur un arbre. Elle ne tiendrait pas longtemps. Tout d'un coup, Mue manqua de tomber. Son frère se tenait derrière la fille, silencieux comme une ombre.
-Pourquoi faut-il toujours qu'il s'en même ? grommelat-elle.
La jeune fille descendit d'un bond et envoya un de ses deux couteaux dans le ventre de la fille. Elle se retourna à temps pour esquiver un coup d'épée.
-Toi, Mue non ? s'enquit-il.
La jeune fille ne répondit pas et se baissa pour faire un croche pied à son interlocuteur.
-Moi c'est Koyle, lança le garçon en esquivant le coup.
Mue s'éloigna d'un bond pour faire le point sur la situation. Il restait Koyle et l'autre du même distrcit. Son frère se battait d'ailleurs avecl'autre."


5.

"Samuel haletait. Il était épuisé et le combat ne fasait que commencer. Il esquiva un coup du garçon et voulut pivoter sur sa jambe blessée... mais celle-ci ne supporta pas le poid du garçon qui s'écroula lamentablement sur le sol, une douleur atroce qui lui parcourait la jambe. Le Carrière en profita pour placer son épée sur la gorge de Samuel. Il allait surement le tuer si Yoann n'avait pas surgit de nulle part. Le blondinet donna un coup de pied dans les côtes du carrière et aida Samuel à se relever.
-Ma soeur ? haleta le frère de Mue.
-T'inquiète ta soeur elle gère, le rassura Yoann.
Il se plaça devant Samuel et se mit en position.
-Tu vas mourrir vite fait bien fait, lança-t-il au carrière.
-Toi, c'est Yoann non ? répondit ce dernier.
-Ouaip. Et toi ?
Yoann sortit un couteau et fonça sur le garçon.
-Moi c'est Poyle, grinça le carrière en esquivant.
Il bondit sur le côté et fonça sur Samuel qui ne put se relever à temps.
-Non, souffla Samuel.
Un cri perçant résonna dans les oreilles de tous. Samuel laissa échapper un hoquet et son sang se épandit sur le sol. Il cligna des yeux et s'écroula, face en avant. Yoann serra des dents, ramassa un couteau, le lança sur Poyle qui fut tuer sur le coup. Il courut vers Samuel.
-Eh mec, ça va ?
Il essaya d'arrêter l'hémorragie du garçon, sans succés.
-Te fatigue pas, murmura Samuel. Je suis déjà mort.
-arrête, ne dis pas ça...
Samuel voulut sans doute rire, mais il ne fut qu'emettre un faible toussement.
-Va chercher... va... haleta le garçon. Mue...
-Je vais chercher Mue, assura Yoann. Tiens le coup, mon gars.
Il se leva et s'enfonça dans la forêt. Soudain il remarqua quelque chose. Pourquoi les coups de canon n'avaient-ils pas retentit ? Il soupira et continua sa route. "


6.

"Mue acheva Koyle et attendit le coup de canon. Qui n'ariva pas. Elle n'eut pas le temps de se questionner, Yoann surgit.
-Ton frère, lançat-il. viens.
Mue avala pénibement sa salive et suivit le garçon.
-Samuel ! hurla-t-elle en appercevant son frère.
Elle courut vers son frère et pencha vers lui un visage ravagé de larmes.
-Non, Sam'...
-Petite, murmura-t-elle faiblement le garçon. Gagne pour moi, d'accord ?
-Arrête, on... on va te sauver !
Mue essuya ses larmes et fouilla dans son sac pour dénicher des bandages.
-Arrête, l'arrêta son frère d'une voix faible mais autoritaire. Mue, serre moi dans t.. tes bras.
La jeune fille inspira profondément et se pencha pour embrasser son frère.
-Mue, tu sais je t'aime. Il faut que tu gagne, pour moi. Je sais que j'ai été idiot de t'avoir demandé de me tuer, mais maintenant je suis mort, tant mieux, non ?
-Tu n'es pas encore mort, Sam'... gémit Mue.
-Mue, haleta le garçon. Ecoute moi. Tu rentrera vivante pour moi, hein ? Pour maman, pour papa, pour toutes les personnes qui sont mortes à cause du Capitole. Il ne faudrait pas que tu meure toi aussi, non ?
-Samuel...
Le garçon soupira et attrapa la main de sa soeur.
-J'ai mal, Mue.
-Sam'...
-tue moi.
La jeune fille hocha faiblement de la tête et attrapa son couteau.
-Au revoir, Sam.
-au revoir Mue.
La jeune fille leva son arme. Et tua son frère. Elle éclata en sanglots."


7.

"-Mue...
Yoann se sentait impuissant. Comment réconforter Mue ? La jeune fille paraissait désinteressée de tout. Il s'approcha d'elle. Elle sortit son couteau. Yoann soupira et s'éloigna. Il s'assit à quelques mètres de la jeune fille et grignota quelques biscuits. Il avait faim. Il se leva et s'enfonça dans la forêt. Il grimpa dans un arbre et attendit. Enfin, un lapin sauvage apparut. Il le tua d'un lancer de couteau. Satisfait, il descendit et apporta sa prise auprés de Mue.
-Tiens, je vais faire du feu.
La jeune fille ne répondit pas et se coucha. Le garçon entreprit de faire son feu, maintenant que les Carrières étaient morts, et Samuel aussi il restait 8 personnes en jeu. Enfin, vu que les canons ne résonaient plus, personne ne pouvait savoir qui était vivant et qui mort. Le garçon mordit à pleines dents dans le lapin, laissant le gras couler sur son menton. Il voulut se coucher mais il fut retenut par un bras.
-Excuse moi, lança un petit garçon de 12 ans.
-Oui ? s'inquiéta Yoann.
-J.. j'ai faim.
Yoann sourit mais avnt qu'il puisse réagir, un couteau fusa et transperça le torse du garçon, en plein sur le coeur.Yoann se retourna, et découvrit Mue, le regard vide.
-Pourquoi ? s'écria le garçon.
-C'est un ennemi. Tout comme toi tu en es un.
Yoann se leva, révolté. Il sortit son dernier couteau. Mue sortit sa dague, sa dernière arme. Ils se jaugèrent longtemps du regard, puis Yoann lacha son arme.
-Désolé, je peux pas te tuer c'est tout.
Mue serra les dents et fonça sur le garçon.
-Mue ? murmura ce dernier.
Il n'eut pas le temps d'en dire plus. L'arme de Mue lui transperça le coeur.
La jeune fille cligna des yeux. Elle s'écroula.
-Qu'est-ce que.. bredouillat-elle. Qu'est-ce que j'ai fais ? Je...
Elle contempla le corp vide de Yoann et du petit garçon.
-Samuel... C'est à cause de toi... Yoann...
Elle se prit la tête entre les mains.
"Non, non... Yoann... Samuel... maman... papa ? ... C'est pas de ma faute, Sam'... mon coeur il est fatigué, tu vois ? Fatigué d'avoir amé, d'avoir esperé, d'avoir crié et d'avoir pleuré.. Fatigué d'avoir detesté, d'avoir contenu une haine sans borne... et un amour sans fin. Il est fatigué mon coeur, alors des fois, il se rebelle. Désolée, Yoann, Samuel, je les ai tué ? Maman, papa, oui c'était moi ça aussi... Pourquoi ? C'est mon coeur... il est fatigué."
Mue éclata en sanglots, elle attrapa son couteau.
"Je dois mourrir. Je dois les rejoindre, je suis une meurtrière, alors pourquoi je me tuerais pas ? "
Elle avança son couteau, le porta sous sa gorge.
[ Gagne pour moi, d'accord ? ]
"Samuel ?"
La jeune fille arrêta son geste. Elle avait promi à Samuel. "


8.

"Mue poussa un soupir. L'idée de continuer Hunger Games seule était très difficle à supporter.
-De toute façon il ne peut y avoir qu'un seul vainqueur, soupira-t-elle.
Elle regarda le ciel et repensa à son frère. Il ne devait pas être fier d'elle... La jeune fille se leva et huma l'air. Elle avait faim. Elle se dirigea vers un arbre et s'y adossa. Depuis la veille, aucun animal n'avait été reperé. "


9.

"Mue se rinça le visage d'eau fraîche. Elle soupira. Aujourd'hui, elle avait tué... 3 personnes. Selon elle il restait 5 personnes encore en vie, dont elle. Elle but un peu d'eau et se leva. Elle avait tellement faim... Les biscuits dans le sac de la fille du district 6 n'avaient pas réussi à assouvir sa faim. Et les animaux qui avaient disparu. Elle rassembla les armes qu'elle avait amassé et fit le tri de ce qu'elle avait besoin. Elle mit les 3 couteaux du garçon du district 7 dans son sac, l'arc et le carquet de la fille du district 9 sur son dos et laissa l'épée du garçon du district 7 couler dans le fleuve. Elle n'en avait pas besoin. Elle se prépara à partir mais un bruit attira son attention. Elle se retourna.
-Non, souffla-t-elle.
Elle poussa un cri strident. Son frère, plus beau que jamais se trouvait au côté du.. président Snow.
-Mon petit, attaque là.
Mue manqua de s'évanouir. La voix du président était plus froide que jamais. Elle n'eut pas le temps de réagir plus, son frère fonça sur elle, une épée à la main.
-Sam'... hoqueta la jeune fille. Samuel.. ?
Elle esquiva le coup de son frère.
-Samuel! hurla-t-elle.
Elle bondit sur le côté pour éviter un coup. Son frère agitait son arme devant lui, tel un robot.
-Samuel, Samuel.. murmura Mue.
Le président Snow ne put réprimer un ricanement sinistre.
-Assez joué, mon petit. Lança-t-il froidement. Allez, achève la.
Samuel esquisa un sourire cruel. Il leva son arme."


10.

"Mue esquiva un coup de son frère, et alla se réfugier dans un arbre.
Elle avait besoin de quelqu'un, immédiatement.
-Weel ? murmura-t-elle à l'adresse de son Mentor. Weel, envoie moi quelque chose. N'importe quoi.
Elle soupira et attendit. Enfin, un parachute se présenta. Mue ouvrit la boite qui y était accroché et frissona. De la drogue. Elle inspira profondément et avala le comprimé. "*

PARTIE 2

1.


"Mue cligna des yeux. Elle apperçut le corps vide de son frère, le président Snow avait disparu. La jeune fille se dirigea vers le corps vide de son frère, et se baissa. Elle retira son arme du dos de Samuel, et s'assit. Elle secoua sa chevelure rousse. Apparement, elle avait tué son frère. Sans qu'elle le sache bien sur, vu qu'elle était sous l'effet de la drogue. Mue commença à creuser un trou. Elle soupira. Elle allait enterrer Samuel. Elle n'avait pas put le faire la première fois. Elle roula le corps du garçon dans le trou. Mue se leva, planta sa dague dans la terre, à côté du corps.
-Adieu cette fois, Sam'.
Elle sourit, et s'éloigna. Elle savait que ce Samuel là n'était pas le vrai, mais qu'importe. Elle mit ses mains dans ses poches. Elle avait laissé sa dague là bas, et apparement, elle avait utilisé ses couteaux pendant le combat car il ne lui restait plus que l'arc et 4 flèches. Elle soupira. Elle était seule, munie d'une seule arme, et il restait en vie 5 personnes. La nuit tombait. Elle se mordit la lèvre inférieure. Comment savoir s'il restait vraiment 5 personnes ? Les coups de canons ne retentissaient plus. Elle grimpa à un arbre, et s'assit confortablement sur une branche assez large. Elle s'endormit. "



2.

"Mue se réveilla en sursaut. Elle avait rêvé de Yoann. Ce qu'il avait dit... "Je peux pas te tuer, c'est tout". Pourquoi n'avait-il pas réussit à la tuer? La jeune fille soupira et descendit de son arbre d'un bond. Elle attrapa son sac et son arc et se dirigea vers le fleuve qu'elle avait apperçu la veille. Son ventre criait famine. Elle se laissa tomber pres de l'eau. Elle se lava le visage et scruta attentivement l'eau, au cas ou des poissons auraient fait leur apparition. Mais rien. Elle se dêmela les cheveux et retira sa veste. Un bain ne serait pas de refus. Elle plongea dans l'eau, laissant l'eau froide reveiller progressivement ses muscles raidis. Elle avait faim, si faim. Après s'être lavée, Mue sortit de l'eau en grelottant, se rhabilla et partit en quête de nourriture. Des cris attirèrent son attention. Elle se percha sur un arbre pour observer la scène. Deux garçons s'entretuaient. Mue se mordit la lèvre inférieure. Ils étaient tous deux du district 4. Enfin, les deux s'croulèrent. Seul 1 était encore vivant, mais visiblement à l'agonie. Les bactéries dont étaient chargé l'air ne tardèrent pas l'achever. Soudain, Mue fronça les sourcils. Elle avait eu drolement de chance de ne pas s'être coupé plus gravement que l'autre soir. La jeune fille sourit interieurement. Elle avait fait un plutôt beau pacours, si on ne comptait pas la mort de Samuel.
-Moins eux deux, murmura-t-elle pour elle-même. ça fait .. 3 encore en vie. Ou peut-être que 2 ?
Elle soupira. Les jeux seront bientôt terminés. Elle se leva et descendit de son arbre.
-On est les seuls, lança une voix derrière elle.
La jeune fille se retourna d'un bond, la main sur son arc. Un garçon d'environ 13 ans l'observait, souriant.
-Tiens, ricana-t-il en lançant un couteau .
Mue l'attrapa, et se mit en position.
-Tu as eu tort de me donner une arme, petit.
Elle fonça sur le garçon, arme en main. Le petit esquiva d'un simple pivotement. Il fit trébucher Mue et lui infligea un coup d'épée sur le bras. La jeune fille étouffa un gémissement. ses reflexes étaient réduits car cela faisait maintenant 3 jours qu'elle n'avait rien mangé d'autre que des biscuits secs. Elle se releva en se tenant le bras.
Le garçon émit un ricanement qui rappelait celui du président Snow.
-Heyblade, du district 9. Et toi ?
-Mue, du district 12.
Les deux adversaires se jaugèrent du regard. Mue se lança en avant, et Heyblade se prépara à contre attaquer, quand la jeune fille dévia sa route. Elle sauta sur un arbre et arma son arc. Elle serra des dents. Son bras la faisait souffrir et elle se sentait mal. Elle se concentra mais elle voyait flou. Les bactéries. Elle cligna des yeux et tira. Sa flèche atteignit la jambe de l'adversaire. Mue rebanda son arc, se préparant à tirer une deuxième fois. Mais elle eut un vertige. Elle dégringola sur le sol, à côté de l'ennemi.
-Argh, souffla Heyblade.
Il leva son épée, pret à abattre Mue. La jeune fille, rassemblant ses dernière forces, roula sur le côté. Elle attrapa son avant dernière flèche, et la positionna sur son arc. Elle plissa les yeux pour mieux voir, et tandis que son adversaire se retournait, afaiblit, elle tira. Le garçon reçut la flèche en plein coeur. Mue toussota et cracha du sang. Les bactéries se propageaient dans son corps. Apparement, Heyblade n'était pas encore tout à fait mort. Mue se recroquivilla sur elle même. Elle devait tenir et être la dernière survivante. Déjà, elle sentait le poid de la mort qui forçait ses paupières à se refermer. Elle repensa à la promesse qu'elle avait fait à Samuel. Elle garda les yeux ouverts. "



3.

"J'ai gagné." Un sourire de satisfaction passa sur les lèvres de la jeune fille. Elle se rendormit.


4.

"-Et maintenant, nous allons écouter les mots de notre chère gagnante.
Mue frissona. C'était à elle de parler. De parler à ceux qui avaient vu un des leur périr sous les coups de la jeune fille.
-Eumh, hésita Mue. Je... Yoann était.. euh..
Elle cligna des yeux. Jamais personne n'avait eu un regard aussi froid que le garçon d'environ 16 ans qu'elle avait sous les yeux.
-Quoi ? murmura celui-ci. Vas-y, parle.
Mue avala péniblement sa salive et se mordit nerveusement la lèvre inférieure.
-Désolée pour...
-Pourquoi tu t'excuse ? lança froidement le garçon. C'est pas d'ta faute.
Mue baissa la tête. Elle soupira.
-Yoann était quelqu'un de bien, reprit-elle. Il m'a aidé, et j'avoue qu'il était fort. Mais vous le savez tout ça, vous m'avez vue. Vous m'avez observé, contre votre gré. A cause de qui ? Du Capitole. J'avoue que je suis aussi coupable, mais que feriez vous ? Je sais que je n'ai pas besoin de m'expliquer, ceux qui me haïssent me haïront toujours, et ceux qui me comprennent ne pourront s'empecher de garder une rancoeur contre moi.
Elle inspira profondément.
-Luttons contre le Capitole, chuchota-t-elle."


5.

"Mue reprit son souffle et descendit de l'estrade. Elle sourit timidement pour quelques photographes du Capitole, et répondit à quelques questions pour des journalistes également du Capitole. Bien sur, personne du distrcit même, le 7, ne venait lui parler.
-Toi, fit une voix froide derrière elle.
Mue se retourna, et découvrit devant elle le garçon qu'elle avait vu tout à l'heure.
-je.. bredouilla-t-elle. Oui ?
-Luttons contre le Capitole. soupira-t-il. Ce n'est pas une maladie tu sais.
La jeune rougit. Elle se tripota nerveusement les doigts.
-Je sais, avoua-t-elle. Mais euh...
Elle baissa la tête. Le garçon était trop intimidant. il était grand de taille, les yeux gris et froids, plutôt bien bâtit. Les cheveux blonds très clairs et légerement bouclés.
-Moi c'est Ross.
-Euh, moi c'est..
-Mue, la coupa le garçon. comment veux-tu que je ne le sache pas ?
La jeune fille se mordit la lèvre inférieure. Le garçon soupira et s'éloigna, laissant la jeune fille le souffle court et le coeur battant. "



6.

"-Allez Mue, on repart !
La jeune fille se tourna vers son Mentor, l'air distrait.
-Tout de suite ? murmura-t-elle.
-Oui, s'inquièta Weel. Y a un problème ?
-Je.. je vais dire au revoir ...
Le mentor acquiesa et laissa la jeune fille s'enfuir. Mue avala péniblement sa salive et scruta la foule de ses yeux verts.
-Ou est-il ? haleta-t-elle pour elle même.
-Qui donc? fit une voix derrière elle.
-Heyblade ! s'étrangla l'adolescente.
Le garçon passa sa main dans ses cheveux blonds et laissa son regard vagabonder dans la salle. Mue en profita pour l'admirer. Il était beau, avec son air angélique mais dur. Et il avait cet air familier...
-Au fait, lança-t-il soudain d'un air détaché. Je suis le grand frère de Yoann.
Mue tressaillit. "Quoi ?" Elle tituba et leva la tête vers le visage du garçon.
-Tu..
Elle se mordit la lèvre inférieur. Elle se sentait rougir et devenir aussi rouge qu'une pivoine. Elle avala péniblement sa salive.
-Je... glissa-t-elle. Je suis désolée, Heyblade.
Elle n'attendit pas la suite. La jeune fille lança un dernier regard douloureux à Heyblade et s'enfuit en courant. "



7.

"Elle lança un dernier regard au district 7 et grimpa les escaliers qui menaient au train.
-Attends, la rappela Weel. On a un invité !
Mue sentit son sang se figer dans ses veines. Elle se retourna lentement et ce qu'elle vit lui fit rougir jusqu'aux oreilles.
-Oh, murmura-t-elle fievreusement.
Ses doigts se crispèrent sur la rampe d'escaliers.
Heyblade lui fit un grand sourire moqueur que Mue trouva particulièrement séduisant.
-Oh et puis monte, ordonna-t-elle sèchement.
Les deux adolescents s'engouffrèrent dans le train sous le regard moqueur de Weel.
-Amusez-vous bien, s'écria-t-il.
La jeune fille lui lança un regard lourd de reproche et accompagna son invité dans sa chambre.
-Bon, fit-elle. Tu cherche quoi, au juste ?
Le garçon lui lança un regard involontairement incendiaire qui fit perdre à Mue toute son assurance.
-Je veux connaître celle qui a tué mon frère, répondit Heyblade d'un air détaché.
La jeune fille baissa les yeux et tripota nerveusement le bord de sa robe en coton blanc.
-Désolée, chuchota-t-elle.
Le garçon prit la tête de Mue dans ses mains et plongea son regard froid dans les yeux troublés de la jeune fille. Ils restèrent longtemps comme ça, Heyblade dégustant du regard chaque partie du visage de Mue, embrasant par la même occasion le coeur de la jeune fille.
-T'es mignonne, lâcha enfin le garçon.
Mue fit un pas en arrière, et posa sur l'adolescent un regard brulant. Elle sortit de la chambre et alla rejoindre son mentor.
-Weel, murmura-t-elle.
-Oui ?
-Pourquoi... il est là ?
L'homme ne put retenir un petit rire moqueur. Il observa son élève. Mue était magnifique, les lèvres fines et rouge, les joues et le nez légerement roses à cause du froid, la peau lisse et les yeux verts Emeraude. Weel passa la main dans les cheveux roux et brillants de la jeune fille.
-Allez, va dormir, ordonna-t-il doucement.
La jeune fille soupira et retourna dans sa chambre. Elle y trouva le garçon, déjà endormi. Mue soupira et se mordit la lèvre inférieure. Enfin, elle enfila lentement son pyjama et se glissa dans le lit, près de Heyblade. "

Sous-pages :

12 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Commentaires (3)

1. nelle marie 25/08/2012

Super histoire, c'était tres bien !!!!!

2. marie77 27/01/2011

Tro bien !!! mai d'ou est tiré cette histoire ?

3. Julie Mellark-LaPerdrix 28/12/2010

La meilleure histoire que j'ai jamais vu

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site