Interdiction -13 ans?

Article du Daiy Beast - Interdire le film au - de 13 ans? Comment l'adapter ?

La grande difficulté pour faire du roman un film est apparemment, tant pour Jacobson que Lionsgate (société de production), le fait que le livre est fait pour un lectorat 12 / 18 ans alors qu'ils souhaitent que le film reçoive une notification de PG -13 (interdit aux moins de 13 ans non accompagnés).
Le directeur éditorial de Scholastic Presse, David Leviathan, se rappelle son hésitation au moment de la publication du roman. Il se souvient avoir pensé :« Ouh là, qu'est-ce que c'est violent » . Il ajoute : « J'admets tout à fait que beaucoup d'entre nous, rien qu'en se basant sur le résumé, pensaient que cela allait être un immense défi. Et cela pas seulement pour nous, mais aussi pour Suzanne. »

« Et le premier livre est sorti et nous avons tout emporté sur notre passage ». Suzanne Collins, qui est actuellement en tournée dans 12 villes pour la promotion de Mockingjay, est toujours étonnée de voir à quel point la série est devenue populaire. Des centaines de fans sont allés à la fête chez New York's Books of Wonder pour la sortie du roman à minuit. Cela l'a vraiment étonné. « Je ne savais pas qu'il y avait autant de monde jusqu'à ce que je sorte ».
Avant d'écrire Hunger Games, Suzanne Collins a écrit la série « The Underland Chronicles » et écrit des programmes TV pour enfants.

Mère de deux enfants dans le Connecticut, elle a trouvé l'inspiration grâce à la télé-réalité et la guerre en Irak. C'est le mélange des deux qui a donné Hunger Games il y a 3 ans.
« Sur une chaîne de télévision, des jeunes étaient en compétition pour de l'argent. Sur la chaîne suivante, des jeunes se battaient pour leurs vies. J'étais fatiguée et les idées ont fusionné. »explique l'auteur à USA Today dans une interview en septembre dernier. Elle accroche sa réflexion au mythe grec de Thésée , un groupe de jeunes gens qui sont envoyés dans un labyrinthe pour être mangés par le Minotaure. Voilà, vous avez tous les éléments qui ont structuré l'histoire post-apocalyptique de Suzanne Collins.

Dans Hunger Games, Katniss et 23 autres concurrents qui ont entre 12 et 18 ans sont pris au piège de l'arène jusqu'à ce qu'un seul gagnant reste à la fin. Tout au long du jeu, Katniss lutte pour essayer de rester en vie, même si cela signifie que ses concurrents doivent mourir. Et alors que Katniss parvient à défier le Capitole à son petit niveau depuis l'arène, le livre n'est pas intimidé par ce qui est inévitable, pas plus qu'il n'a l'air d'apprécier la description des morts par poignardement, des insectes, ou même pire.
Le film devra avoir le même principe de fonctionnement. « L'éthique du livre est claire et nous trouverons un réalisateur capable de traiter le film de la façon la plus juste »dit Jacobson. « Suzanne est impliquée dans le processus, car nous ne voulons pas faire quelque chose qu'elle n'aimerait pas, comme glorifier la violence alors que le roman en est une vive critique. »

« Voici notre discours auprès de Suzanne – Vous ne voulez pas que le film soit sa propre version des Hunger Games. »explique la productrice.

Suzanne Collins a écrit un projet de scénario et Billy Ray qui a déjà écrit pour d'autres films (et séries comme 24 heures chrono) a complété et achevé le travail. Les producteurs cherchent maintenant un réalisateur.

Alli Shearmur, le président des productions Lionsgate, a fait la liste de tous les pontes du studio à contacter quand il fut temps de convaincre Jacobson qu'ils étaient raccords. “Ca, ça n'arrive jamais dans un grand studio,” dit Jacobson. “Nous étions juste des fans qui prenions ça très à cœur.”

Hunger Games a trouvé des fans plus anciens en dehors des réalisateurs excités, ce qui est une bonne nouvelle pour une éventuelle exploitation du film. Leviathan (subdivision de Scholastic) estime, d'après le bouche-à-oreille et les membres de la page Facebook officielle de Hunger Games, que la moitié des lecteurs sont des adultes. L'attrait du grand public pour le livre, a-t-il expliqué, peut être attribué à n'importe lequel de ses thèmes. « Il s'abreuve de cette culture de la peur dans laquelle nous vivons, c'est certain... » Mais c'est aussi accessible de manière différente. Il y a de l'action, un triangle amoureux, une héroïne obstinée, de la science-fiction... »
Toutes les personnes impliquées dans le projet s'accordent à dire que le film devrait s'adresser à un public plus âgé mais « devrait impérativement être interdit aux moins de 13 ans, » a déclaré Jacobson. « Ce serait une erreur d'en réaliser un version interdite aux mineurs (moins de 18 ans). »
« Les situations sont tellement intenses et effrayantes; il va juste falloir créer du suspense, » a-t-elle dit. « La force des films peut résider tout autant dans ce que vous ne voyez pas que dans ce que vous faites. »


Traduction par HG.
Source

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×